Bulle d'air! Index du Forum
Bulle d'air! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Derniers détails ...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bulle d'air! Index du Forum -> Bulle d'air! -> Le pigeonnier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 23:19 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant



Mon Amour.   
  
(Tentative de lettre numéro 13)  
  
   
  
   
  
Plus je tourne et retourne le problème dans ma tête, moins je sais comment te l’annoncer. Et pourtant, pour la première fois depuis des mois, je sais enfin que je fais le bon choix.   
  
Ne crois pas à un caprice de plus … il n’en est rien. Cette fois j’ai murement réfléchit, et l’idée que tout prenne forme, lève enfin cet étrange voile de nostalgie qui me faisait passer du rire aux larmes en un claquement de doigts. Voilà bientôt un mois que j’ai entamé les démarches … j’ai eu le temps de peser le pour et le contre.   
  
   
  
Je le jure, j’ai dû bruler, froisser, défroisser, re-froisser, déchirer à la taille de confettis, jeter contre le mur en boulette pas loin de la totalité de mon stock de feuilles avant d’enfin me décider à envoyer la lettre qui noircirait la suivante … aussi imparfaite soit elle. Ne dit-on pas que la treizième est la bonne ? Non, on ne le dit pas, c’est juste moi, pour me forcer à tenir cette mince résolution.   
  
   
  
Il n’y a pas, que je sache, de méthode douce pour atténuer le poids des mots, comme je n’ai rien trouvé comme remède à mon malaise … Tu vas me détester pour ça, je le sais … longtemps j’ai hésité à te prévenir, à t’en informer, à te l’écrire. Jusqu’à imaginer partir sans te prévenir, certaine qu’au final, tu ne verrais pas la différence …  J’avais bien commencé à te l’écrire sur mon dernier courrier … mais tu n’as pas semblé relever.   
  
Puisque depuis le début j’ai choisi d’être franche en toutes choses en ce qui nous concerne … autant suivre cette ligne de conduite.   
  
   
  
Je viens de rejoindre le corps diplomatique de Guyenne. Au jeu du « Dis-moi où tu veux aller, je te dirais qui sera ton bourreau » je suis chanceuse en choisissant le Poitou, puisque c’est la Chancelière elle-même qui m’apprendra les bases de la charge.   
  
Dans 8 jours, les élections désigneront un nouveau maire, je serais libérée de mon fardeau de tribun. Au matin du neuvième j'enfoncerai la porte, attraperai Asti par le col et quitterai la ville.  
  
   
  
Ta vie est à la Teste. J’ai fini par le comprendre. La mienne n’est plus en Guyenne, j’ai fini par ouvrir les yeux. Je m’y éteins à petit feu et je déteste ce que je deviens ici …   
  
Je ne fais pas partis de tes priorités … t’en fais pas, j’encaisse, durement, mais je me fais à l’idée. A moi de définir les miennes.   
  
   
  
Je garde quelque part dans ma tête ces rêves que tu faisais pour nous …. Je crois que je les garde pour deux … J’avoue. Je suis certaine que tu les as oubliés !!   
  
   
  
Prend soin de toi.   
  
A jamais.   
  
Bulle.   
  
*******************************************************************************************************************  
  
Demoiselle Lys.   
  
   
  
Ma démarche va vous paraitre bien cavalière, je m’en excuse. Mais autant que vous sachiez.   
  
   
  
Je viens d’annoncer à Robins mon départ prochain. Peut-être vous expliquera-t-il pourquoi … peut être pas, j’ai de plus en plus de mal à le comprendre. Au moins, s’il est d’humeur plus taciturne que d’habitude, vous saurez que j’en suis la cause.   
  
   
  
J’imagine que vous seule saurez le dérider. Je ne l’ai jamais vu aussi heureux que lorsque vous apparaissez … Veillez sur lui.   
  
   
  
J’aurais aimé vous souhaiter mes vœux de bonheur en d’autres occasions. Je m’en excuse. Soyez heureuse demoiselle.   
  
   
  
Amicalement, et au plaisir de vous recroiser un jour peut-être.   
  
   
  
Albunea   
  


Dernière édition par Albunea le Ven 7 Déc - 21:01 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 23:19 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 21:25 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Dame Albunea,

Il y a des courriers que l'on aimerait jamais ne voir siens, je crois bien que mon coeur s'est mit à l'indiscipline perdant quelques battements dès les premières lignes de la votre. Peu importe la façon d'écrire� et la façon de le faire� l'important est d'écrire à l'encre du coeur.

Sachez que mon frère n'a aucun secret pour moi et que je suis au fait de tout, et ce depuis le début comme il sait mes moindres faits et gestes. J'avoue ne pas comprendre ce départ ? pourquoi ne pas venir avec nous tout simplement? départ pour une autre terre où d'un autre genre ?

Il est toujours d'humeur égale avec moi et je serais toujours présente pour lui. Ne vous en faites pas même si je suis plus jeune que lui je veille du mieux que je peux.

Soyez heureuse et bonne route,

Lys
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Ven 9 Nov - 21:50 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant



Demoiselle,   
  
   
  
Il est des courriers que j’aurais préféré ne jamais avoir eu à écrire, c’est certains. Mais le mensonge, qu’il soit volontaire, ou par omission, n’a jamais fait partit de ce qui me lie à votre frère. J’ai toujours fais le choix de lui dire, quoi qu’il nous en coute, à l’un comme à l’autre, les choses telles qu’elles étaient.   
  
   
  
Je viens de rejoindre le corps diplomatique de Guyenne. Son Excellente la Chancelière Alenyah, m’a proposé trois duchés pour que je puisse me former. J’ai choisi le Poitou.   
  
Comme je n’ai pas l’habitude de faire les choses à moitié, c’est peut-être là le problème, je ne conçois pas de travailler dans un duché que je ne connais pas, mis à part pour l’avoir traversé un jour à marche forcée …   
  
   
  
Au moins je partirais, rassurée de le savoir entouré. Et, puisque vous avez, indéniablement, d’avantage que moi l’occasion de le voir ou de correspondre avec lui, assurez-le de mon attachement et de mon affection.   
  
   
  
Peut-être un jour, lui et moi arriverons nous à nous accorder.   
  
   
  
Albunea   
  


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 11:54 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Ma bulle, ma douce, ma tendre folie,

J�ai lu et relu ta lettre, sachant qu�elle tomberait comme un couperet, je m�y préparais depuis la dernière sans doute, depuis celle où je n�arrivais plus à coucher un mot pour t�écrire. Cela m�est toujours tout autant difficile, je ne te le cache pas.

Te dire que tu seras toujours celle qui a rempli mon c�ur asséché, qui a su, un moment sans doute me donner l�espoir et l�envie de vivre à deux et ce malgré nos caractères, celle qui immédiatement avait su ravir mon c�ur en un battement de cil.

Je pense que la seule erreur que j�ai commise pour nous fut de partir en Périgord et de te laisser, mais à l�époque je n�avais guère de chance de conquérir ton c�ur, tu n�étais pas prête et même si tu l�avais été, aurais-je sur résister à l�appel de Louis pour l�aider. Avec des si tu me diras on peut refaire le monde et notre vie.

Nous avons passé notre temps à nous chercher, à ne savoir ce que voulais vraiment l�autre, sans rien nous dire vraiment de profond sur l�avenir que nous nous voyons, où et comment. Je te sais par trop indépendante pour intégrer une famille comme la Dona, qui est mienne. L�aurais tu supporter connaissant les femmes de tête qui la compose. Je ne suis pas arrêter à Bordeaux, car je savais que je n�avais pas de solution à te proposer autre que celle de me suivre un jour à Teste et de suivre la Dona et je sais que ceci n�est pas ton choix, comme moi je ne peux les quitter.

Je ne suis pas homme de taverne et je pense que tu te serais vite ennuyé car pour le moment je suis dans une phase d�ombre, mon côté noir de moi ressort et me fait devenir encore plus irascible qu�un ours. Tu aurais passé mon temps à m�attendre alors que tu as besoin de vie, de bouger, de rire, de t�occuper.
 

J�espère que tu m�écriras, encore et si tu ne le fais pas, je le ferais.

Je t�embrasse tendrement et avec tout mon amour. 

Robins 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 04:28 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

 
Cette fois c’est à mon cœur de cesser de battre …  
 
  
 
D’abord parce que j’avais, très naïvement, cru que nous n’en arriverions jamais là. Comment deux personnes qui se cherchent depuis si longtemps peuvent, à peine trouvées, se repousser si violement ?  Des mots si tendres pour une réalité si dure …  
 
Il ne s’agit pas de chercher lequel de nous a commis des erreurs … à ce jeu, je jurerais que nous sommes à égalité. Chacun notre tour, chacun à notre façon … et pourtant nous avons toujours trouvé le moyen de surmonter cela.  
 
Tu décides que non ! 
 
  
 
Ensuite parce que je ne reconnais pas ta plume au travers de ces lignes. Tes idées oui, pour lesquelles j’avais, je pensais, réussi à te faire entendre raison, mais pas tes mots … As-tu si peu confiance en moi, ou en toi, que tu n’accepteras jamais le fait que je puisse préférer tes maladresses qui me touchent d’avantage que ces grandes phrases bien faites, a une plume irréprochable, mais trop lisses ?  
 
  
 
Parce que je mesure à quel point toi et moi avons des visions différentes de ce « nous », rêvé un temps, déchiré aujourd’hui. Tu me vois trop indépendante … je ne voulais exister à tes yeux qu’autrement qu’à travers cette famille que tu t’es trouvé. Je suis heureuse pour toi … n’en doute pas … Mais m’aurais tu posé a question que tu aurais eu mon point de vue : j’aurais quitté Bordeaux à tout prix ! Tu décides de ce qui est bien pour moi … sans tenir compte de ce que j’aurais voulu.  
 
Je partais de Guyenne pour te laisser le temps de réfléchir à ce que tu voulais, à ce qui m’importait de mon côté, à ce que toi et moi aurions pu devenir … à ce trésors d’espoir si fragile que ni toi ni moi n’avions osé voir au-delà de peur de le voir s’effriter … Tu traduis tout cela, et je m’y résoudrais, par un point final.  
 
  
 
Que je t’écrive ? Et qu’espères tu que je te raconte ?  
 
A l’époque, où tu étais la seule personne pour laquelle je parvenais à prendre ma plume, il m’était si facile de la laisser courir, te raconter notre voyage et les banalités qui allaient avec. Mais cette fois ? Dois-je peser chacun de mes mots pour ne pas risquer de te froisser ? Pour ne pas sombrer ? Pour ne pas ressasser les souvenirs douloureux comme les espoirs déchus ?  
 
Je ne pense pas en être capable. Pas pour le moment … pas avant longtemps.  
 
Je ne saurais même pas par où commencer. Tu n’es plus depuis longtemps mon filleul, puisque nous avons depuis des mois passé les limites d‘une telle relation … mon compagnon ? Pas plus  …  
 
Peut-être à notre prochain retour en Guyenne les choses auront-elles évoluées …  
 
Bulle  
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 02:33 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

 
Ma tête et moi sommes en conflit. Elle me dicte que c’est une erreur, que je devrais m’abstenir et pourtant il m’a semblé comme une évidence de partager avec toi cette nouvelle. Comme c’est étrange mais d’elle ou moi, celle qui obtient gain de cause c’est encore moi … enfin je crois ! 
 
  
 
D’instinct, ayant reçu le pli de la Chancellerie mon esprit s’est tourné vers deux personnes …. Zeph évidement … et elle s’est réjouie pour moi … et toi. Trois jours que je me bats avec moi-même pour savoir quelle attitude adopter, quel choix faire, comment ne pas remuer le couteau dans une plaie encore trop vive, quel ton utiliser, quels mots coucher sur le papier … ou encore si tu auras seulement envie de lire ce courrier.  
 
  
 
Je viens d’être officiellement nommée ambassadrice de la Chancellerie de Guyenne, et affectée en Poitou pour succéder à Alenyah qui a trop à faire à être partout à superviser ce petit monde.  
 
  
 
Moi qui pensais encore faire l’école buissonnière quelques temps, faisant pâlir de jalousie mes homologues poitevin a me balader en toute liberté dans un duché qu’on me demandait de visiter et d’observer pour rendre des rapports fiables, en guise de formation, me trouve jetée tête la première dans la fosse aux loups. Si l’ombre de ma tutrice plane forcément partout où je vais … c’est un monde nouveau qui s’ouvre sous mes pieds.  
 
  
 
Je n’y comprends pas grand-chose, n’y connais personne, mais je fonce, tête baissée … histoire de changer.  
 
  
 
J’ose espérer que tu te portes bien de ton coté …  
 
  
 
Bulle  
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 10:01 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Bulle !

Ton courrier m'est parvenu alors que je me trouve au Mans emporté dans une guerre dont je me demande si elle est mienne.
Sais tu que ton courrier, je l'ai lu et relu, je l'ai même humé pour savoir si je retrouvais ta flagrance, elle y était fine, mais ton odeur était présente, en fermant les yeux je t'imaginais presque à mes côtés.

Je te cache pas que je ne pensais plus jamais te lire, que mes yeux ne parcourraient plus tes mots, comme j'aimerais en ce moment fouiller ton visage pour lire un je ne sais quoi..
Mais ici n'est en rien le propos de ton courrier, il me faut avant tout te féliciter pour le poste important et les choses dont je sais que tu me manqueras pas de faire, j'aime toute la pugnacité que tu mets dans tout tes actes.

Merci Bulle d'être Toi, et de réchauffer un peu le coeur d'un Ours solitaire ne serais qu'avec de simple mot.

Je pense à toi, et certainement plus que tu ne le penses.

Robins
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 03:53 (2012)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Il y a en moi trois voix qui s’élèvent … trois plumes
différentes. Autant le dire, je ne sais laquelle choisir. Un jour c’est l’une,
le suivant une autre …
 

 
 

 
  

 
 

 
La première, optimiste.  

 
 

 
Recevoir de tes nouvelles est un réel bonheur, un pur plaisir,
j’avais, aussi abandonné toute idée de te lire à nouveau et tu m’offre ce
cadeau, sans prix, pour fêter la fin de l’année. Merci.
 

 
 

 
Il m’aura fallu ravaler ma fierté et accepter de faire un pas,
qu’au fond de moi, je savais que tu ne ferais pas … ou pas avant des lunes.
Enterrer sans amertume ni regret une hache de guerre sortie de je ne sais ou,
mis à part de nos incompréhensions.
 

 
 

 
Le Mans dis-tu ? Faut-il y voir un heureux
présage ? Nous n’étions pas si loin, avant que je ne reprenne la route vers
la Guyenne. Oh pas pour longtemps, nous remonterons bien vite,  Zeph
devait rendre son mandat ducal. Et puis je ne compte pas passer la fin d’année
la bas … j’en suis incapable, donc d’ici la fin de semaine nous remonterons vers
le Poitou … puis vers les Flandres. Encore un joyeux voyage au programme …
 

 
 

 
Si l’idée te prenait d’échapper à cette guerre définitivement ou
simplement pour un temps… je serais ravie que toi et moi, partagions, un temps,
ce qui nous nous a lié à une époque. Nous ne serons franchement pas si loin, une
fois à Thouars.
 

 
 

 
Portes toi bien … fais très attention, je ne compte pas avoir à
trouver ton nom parmi les innombrables pertes d’une guerre qui me parait déjà
futile.
 

 
 

 
  

 
 

 
La seconde, blasée.  

 
 

 
Tu t’engages dans une guerre quand je cherche à les éviter.
Présage de chemins qui s’opposent? Signe que d’un hypothétique
« nous » il ne reste rien? Indice d’un éloignement certain …
 

 
 

 
Il faudra que l’on m’explique un jour comment nous avons pu en
arriver là !
 

 
 

 
Il faudra que je comprenne pourquoi 
je suis incapable de mettre des mots sur mes sentiments, incapable de
rassembler mes idées ou de formuler clairement ce qu’est cet enchevêtrement de
sensations qui me vrille l’estomac …
 

 
 

 
Je suis redescendue vers la Guyenne, mais plus nous approchions,
et plus je mesure à quel point j’ai envie de fuir ce duché autant que je maudis
sa capitale. Je suis incapable de rester ici … pas plus que d’envisager de vivre
à nouveau en ces murs avant de longs, très longs moi. Aussi reprendrons-nous la
route avant la fin de la semaine. Je raccompagne en Flandres un très ancien ami
 

 
 

 
Je vais me plonger dans cette charge qui, à force
de courbettes et de « Son Excellence »  amuse
tant Asti et Sam. Ne plus songer à grand-chose et éviter de penser que
j’apprendrais certainement, un jour, via un pigeon perdu, ou de la façon la plus
détournée possible, que j’ai une raison de plus de préférer la voix de la paix.
 

 
 

 
  

 
 

 
La troisième, colérique.  

 
 

 
Des lettres comme celles que je viens de recevoir
… j’en aurais voulu sans fin.  Si
seulement j’arrivais à me départir de cette étrange impression que ce n’est pas
toi qui écrit. Sous la dicter peut être, ce sont tes idées, mais par trop
enjolivées pour être de ta main.
 

 
 

 
J’avais cru, l’espace d’un temps, que tu avais fini par enfin te
rendre à la raison. Tes mots auront toujours plus de valeur à mes yeux que des
phrases trop belles.
 

 
 

 
Que dois-je croire de tout cela ? Est-il possible que je me
sois fourvoyée tout ce temps, pensant te connaitre quant au final tu étais tout
autre, si ces mots devaient être les tiens ? Ou suis-je à tes yeux frivole
ou futile pour n’aimer que les belles phrases ?
 

 
 

 
Au final, je ne suis pas sure de vouloir ce genre de réponses …
Pas tant qu’elles ne seront pas toi !!
 

 
 

 
Joue les héros anonyme … nous manquons d’une nouvelle génération
de martyrs.
 

 
 

 
  

 
 

 
  

 
 

 
Tu choisiras laquelle tu aurais préféré lire … ou de les mélanger
un peu, beaucoup, complètement … parce qu’au final il y a de moi dans les trois.
Le dosage varie seulement en fonction des évènements qui me viennent… et de
l’endroit où je me trouve.
 

 
 

 
  

 
 

 
Affectueusement.  

 
 

 
Bulle 
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 06:16 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Toi !

Sais tu que j'ai pris chacune des versions de ta lettres, un jour j'en prenais une, le lendemain l'autre et surlendemain la troisième.
Et il y a de toi dans les trois... et de moi certainement aussi dans chacune. J'ai été long à répondre mais je viens seulement de sortir du siège que nous effectuions sur Angers et les pigeons ou tout autre volatile étaient manger en place de jouer les voyageurs.

Nous venons de rejoindre Saumur et je pense que les conflits ne devraient pas tarder à cesser, tu sais je n'ai pas eu l'heure de combattre vraiment nous étions plus à nous regarder en chien de faïence et l'ennui était grand.

Je voudrais commencer cette nouvelle année en essayant que nous reprenions une correspondance normale si tu le souhaites toujours, j'essayerais de ne pas trop édulcorer ma plume, mais je voudrais que tu saches sincèrement tout le plaisir que j'ai à parcourir tes mots et j'aimerais un jour savoir si nous pourrons nous retrouver quelque part et que nous puissions parler simplement se parler comme le ferait deux personnes qui ont ensemble une relation si spéciale mais qui est la leur et qui est ce qu'elle est.

Je voulais te dire que je vais d'ici les prochains jours donner ma démission de mon poste d'intendant aux finances, je n'y fait rien, je m'y ennui.. Je n'aurais vraiment pas été bon sur le coup à ses fonctions, elles n'étaient pas faite pour moi.

Tu es ou ? Tu fais quoi ? vas tu bien ?
Sais tu que malgré tout ce fracas je pense à toi.

Robins
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 12:02 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant


Moi ! 
 
Par la lune et les étoiles, que ça semble orgueilleux et imbu de ma petite personne. N’en crois rien.  
 
  
 
Je vais répondre, rapidement et simplement à chacune de tes questions, puisque tu le demandes, voici les dernières nouvelles.  
 
  
 
Nous venons d’arriver à Thouars, juste de ce matin, à peine le temps de me réchauffer et de mettre de l’ordre dans le peu d’idées que mon cerveau gelé a été capable de formulé toute la nuit, pensant à la réponse que je t’adresserais. Je fais peur à tous parce que nous ne voyageons que Zeph et moi … donc je m’abstiens de dire que j’ai fais la moitié du voyage seule …. Il n’est pourtant rien de plus sûr que de voyager hors d’une zone de combat en temps de guerre … A vrai dire, nous ne croisons personne !! 
 
  
 
En théorie nous devrions, le dix de ce mois quitter la ville vers les Flandres. J’ai, l’été dernier convoyé Messire Bartholomé et son amie Rouquine vers Bordeaux, ils se sont malheureusement arrêtés en Bretagne, cette dernière veut retrouver sa région natale… et moi j’ai besoin de grand air. J’ai naturellement proposé de les accompagner, puisque libre d’aller ou bon me semble, tant que j’assure la liaison entre la Guyenne et le Poitou.  
 
D’ici là, je prends des cours sur l’histoire des relations diplomatiques entre ces deux régions auprès de l’Amiral de Guyenne. J’ai besoin de savoir où je vais et dans quoi je mets les pieds, même si tout semble s’apaiser en terme diplomatique, je reste désespérément dans le vague des qu’on parle des évènements qui ont conduits à l’abandon des relations il y a de ça bientôt deux ans et Aly semble penser qu’il sera en mesure de m’aider.  
 
  
 
Pour autant que je puisse en juger … je vais bien. Mis à part ce besoin pressant de m’éloigner de Bordeaux. Ces quelques jours sur place auront suffi à miner le peu de moral et de joie de vivre que je peinais à retrouver. Voir cette ville à laquelle j’ai tant donné sombrer à nouveau corps et âme n’aide en rien … et plus je serais loin, moins j’y penserais. J’arrive même à penser que le Poitou n’est pas assez éloigné … et que je finirais par demander à Son Excellence de me trouver un autre duché d’affectation.  
 
Sauf que j’ai toute confiance en son jugement, et si elle m’a confié ce comté si cher à son cœur, ce n’est pas pour rien.  
 
  
 
Se revoir … et tu doutes que j’approuve ? Je ne comprends même pas que tu puisses douter du bien-fondé de cette idée.  
 
Bien sûr que je serais ravie de reprendre une correspondance saine entre nous, plus encore d’avoir l’occasion de discuter, à tête reposée de nos incompréhensions, de cette histoire qui est la nôtre, houleuse et tumultueuse, conflictuelle autant que fusionnelle … de cette relation qui nous dépasse l’un et l’autre.  
 
  
 
Tu sais ou me trouver … que ce soit avant notre départ, ou à notre retour, quand retour il y aura !!  
 
  
 
A une prochaine, à bientôt …  
 
  
 
A toi,  
 
Bulle.  
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 21:57 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

A Toi !!

Je n'ai pu te répondre avant car je n'étais glissé au sein des remparts d'Angers que nous assiégeons, en patrouilleur. Sauf que je me suis fait prendre sur le replis et que j'ai loupé le départ des armées Royales.
Il m' a fallut rester ainsi quelques jours, en devant me cacher du mieux que je le pouvais ou bien à jouer en ne parlant pas, tu me diras ce que me dérangeais pas outre mesure.

La ville est dans un piètre état, il n'y a plus de vivres a ce mettre sous la dent, et là si je touche ma barbe je sens que j'ai encore du me m�émacier.

Mais à l'heure ou je t'écris j'ai rejoint enfin les troupes avaient qui j'étais auparavant, je vais essayer de voir les Donatiens pour nos ordres à nous car je pense que ce conflit ne sert à rien et que ce Roy là décidément va nous faire un règne de terreur, vu que Rome maintenant s'en prend à lui.

Sais tu que c'est la première fois que je ne te retrouve pas dans ton courrier, tu me l'as dit plusieurs fois sur les miens, me demandant à chaque fois pourquoi tu pouvais me dire cela. Et bien dans ton dernier j'ai ressenti cela aussi.. Étrange n'est ce pas ? et pourtant je l'ai relu plusieurs fois.

Voilà en tous cas maintenant je vais j'espere pouvoir le casser le plus vite de ce bourbier et je te dirais ce qu'il en est.

Je t'embrasse Bulle.

Robins
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 22:59 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

 
Cher … toi.  
 
  
 
Je n’arrive décidément pas à faire la part des choses. Je ne sais toujours pas commencer un courrier qui t’es adressé. Il y a d’un côté ce tendre sentiment qui ne me quitte pas, de l’autre … de l’autre je me borne à l’indifférence et me mure dans ma solitude.  
 
  
 
Tu ne me reconnais pas dans mon dernier courrier ? En le relisant je le comprends et plaide coupable, c’est ma plume, mais il n’y a dans ses lignes rien de personnel … que des banalités affligeantes.  
 
  
 
J’apprends doucement à connaitre le Poitou, mettant mon nez là où il ne faut pas, soulevant lors de la campagne électorale des sujets houleux, m’intéressant au sort réservé à la diplomatie et à la Guyenne auprès des candidats …  les évènements et cette guerre ont mis un terme à cette idée de voyage vers les Flandres.  
 
Voilà ce qui rythme officiellement mes journées.  
 
  
 
Officieusement, je mesure à quel point je suis trop naïve, j’ai, je le sais, trop tendance à  croire en la bonté humaine … Je suis une idiote. Et à mes dépend j’ouvre les yeux : nul, ou si peu, n’est réellement digne de confiance.  
 
Moi qui espérais reprendre confiance en quittant la Guyenne, me retrouve plus esseulée que jamais. Je sais pouvoir compter sur Zeph, encore et toujours, mais ses idées, de plus en plus récurrentes, de prendre le voile me laissent un gout amer et la sensation étrange d’un vide sidéral.  
 
  
 
J’aurais, en temps normal, eu le réflexe de me tourner vers … vers personne cette fois, c’est bien le problème. Ma tendre Tornade retrouve à peine son entrain et le sourire. Equilibre encore précaire, mais encourageant. A aucun prix je n’entacherais cette rémission presque inespérée. Sam et Asti font route vers le Poitou pour s’en aller guerroyer. Et toi …  
 
  
 
Thouars a eu la visite des armées royales. J’ai eu le grand déplaisir de rencontrer l’un de vos chefs … odieux, et désagréable au possible, ne faisant aucun cas de l’équilibre précaire des villes ou de la vie de ses habitants, méprisant et méprisable, imbu de sa personne. Soucieux du confort de ses hommes uniquement, imposant et exigeant sans rien rendre en retour.  
 
Est-ce donc cela être au service du roi ? Exiger en son nom pour d’impérieuses nécessités sans se soucier du reste du monde ?  
 
  
 
Vider une ville de son marché, insulter la population autant que le conseil comtal, exiger des douanes des noms de fuyards sans passer par la voie hiérarchique, violer l’intégrité territoriale d’un comté … Non, je ne comprends rien à la guerre … et ne veux pas chercher à comprendre non plus.  
 
  
 
J’ai au moins la raison de ton absence en ville à ce moment-là. Mais elle ne répond pas à la dernière des questions en suspend. S’il devait t’arriver quoi que ce soit, qui prendrait la peine de me prévenir ? Quelqu’un en aurait-il seulement l’idée ?  
 
  
 
Voilà … peut être cette fois me reconnaitras tu dans ce courrier. Me livrer sans pudeur et laisser parler mes sentiments … tu devras te faire à l’idée que c’est une des dernière fois. Plus jamais … Je préfère le poids de la solitude à la douleur des désillusions.  
 
  
 
Prends soin de toi, mon ami, mon confident, mon filleul …  
 
  
 
Bulle  
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 00:53 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Bulle,

Tes mots je les ai relu, car ta lettre était resté dans la poche de mon mantel. Je n'aime pas te sentir aussi sombre, j�espère simplement que depuis ce temps tu auras su reprendre le dessus comme tu sais si bien le faire quand tu le veux.

Je n'ai pas pu te répondre avant car les choses n'ont pas été simple sur Angers, j'ai été frappé par la maladie qui ravage la place. Et nous avons en vain essayer de suivre des ordres contradictoires. Nous avons été renvoyé tous les Donatiens de l'armée de Falco quand il a prit idée de ce jeter sur le château avec une poignée d'homme à lui. cette guerre je le savais n'était pas la mienne et j'en ai eu confirmation. Je me suis retrouvé à un moment seul, mais il me semble que je te l'ai déjà dit aussi. j'ai été aussi mis en procès pour trouble à l'ordre public. Le verdict a été rendu aujourd'hui mais je ne sais même pas ce qu'il en retourne. N'ayant plus un sous sur moi ou presque il leur est difficile de me faire payer un denier d'amende.

J'ai ensuite réussi à retrouver quelques compagnons de la Dona, pour enfin évacuer les troupes et se replier sur la Guyenne, nous sommes en ce moment même en raz campagne c'est donc à la flamme du campement que je t'écris. Il fait froid et l'encre fait même des grumeaux et la plume n'est pas aussi fluide qu'habituellement. Et je te cache pas que je suis passablement affaiblit, le manque de nourriture des nuits sans sommeil, des veilles, des gardes, les cris des blessés, tout est amer, la guerre est amer.

Dans la lance ou je me trouve, je suis avec la Reine Leyah, elle n'est plus que l'ombre d'elle même, La mort de Vonafred j'ai bien peur finira par l'emporter, mais nous espérons tous pour elle que le deuil qu'elle accomplit se terminera autrement.
Toi qui me connait peut être certainement plus que d'autre, sais que je ne sais pas consolé, rattraper les choses. J'ai toujours pu être une écoute, mais laissant à chacun son libre arbitre dans ce qu'il se doit d'accomplir.

Je ne sais ce que deviendra cette troupe ou sa force était un esprit qui se voulait libre en sein de l'entité, tous pouvaient dire les choses. Voilà en tous cas j'aurais fait cette campagne sans Louis peut être en sa mémoire mais il est souillé par ceux prenant les places.
Ceux qui se disaient ses amis, ne sont pas à ses funérailles, ceux ayant titres et postes, le pauvre que de déception pour lui. Nous ne servons plus à rien quand nous ne sommes plus rien. Telle est la vie.
Sauf sans doute auprès de ceux ne demandant rien, et toi tu es la seule dans mon cercle réduit qui est ainsi.

Je pense à toi Bulle.. Ne l'oublie jamais même si tu peux penser au contraire.

Robins
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 03:24 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant


« Quand je veux » … tout est là ! « Reprendre le dessus si j’en ai envie » … tout serait si simple : oublier le passé, faire table rase de souvenirs trop pesants, d’un claquement de doigts voir s’envoler les ombres et les fantômes qui noircissent le ciel au-dessus de ma tête…  
 
  
 
Mon principal problème c’est que je ne sais pas ce que je veux … ou pas ce à quoi je dois croire. Jouer la comédie en public, être enjouée, avenante, joyeuse, rieuse … ca parait si simple. Et ça comble une partie de ce vide abyssal qui m’habite.  
 
  
 
Je jette sur le monde un regard désintéressé, comme si rien de ce qui se passait n’avais plus la moindre emprise. Cette guerre qui n’est que folie, mis à part la regretter me laisse indifférente, le sort de la Guyenne qui coure au désastre m’est indifférent, l’idée même de rentrer un jour à Bordeaux me révulse.  
 
  
 
Comment en arrive t on a honnir une ville à laquelle on a tant donné ? On m’aurait dit un jour que je fuirais la capitale que j’aurais rit au nez de cet impétueux.  
 
  
 
En quoi puis je au moins croire ? Si nul n’est digne de confiance et qu’au final une parole donnée s’envole aussi vite qu’une plume, si rien n’a réellement de sens à quoi bon se battre si ce n’est contre des moulins, si nous ne gesticulons au final que pour brasser du vent...  
 
Ais je au moins des raisons d’espérer ? Au milieu de ce bourbier y a-t-il une lueur d’espoir, un signe que le monde n’est pas i pourri, une pousse d’herbe qui survivra a la marche des grands, encore un peu d’innocence dans les yeux de Perceval …  
 
Pourquoi chercher un sens au petit matin ? Dis-moi pourquoi je persiste à attendre tes courriers, à être fébrile et à n’oser les ouvrir les tenant en mains, pourquoi mon cœur bondit alors que je ne résiste pas au besoin de les lire, d’où vient ce besoin de te répondre alors que les mots ne me viennent pas ? 
 
  
 
Pourquoi je garde en moi cet espoir, dérisoire et ridicule, infime, qui me mène toujours plus loin vers le fond ?  
 
  
 
Il n’y a pas de retour en arrière envisageable … je le sais. Mais dans ce gâchis sans fin aurais-je aussi perdu mon ami et mon confident ? Je comprends juste que nous ne sommes pas près de discuter comme avant … je m’y ferais …  
 
  
 
Entre autre dernières nouvelles : 
 
_ Nous avons aussi essuyé les fièvres m’alitant quelques jours, tout comme Zeph et le reste de la ville. Je crois même que j’y ai perdu les quelques kilos se surplus que je n’avais pas … je nage plus encore que jamais dans mes vêtements … je finirais par devoir me rhabiller.  
 
_ Zeph s’est senti pousser les ailes de l’instinct maternel en prenant d’affection un môme. Je lui aurais bien collé des baffes moi au drôle pour avoir osé essayer de chiper les bourses en vue … mais bon, elle s’y est attachée. Et puis … il lui rend le sourire … donc je le déteste pas tant que ça ! 
 
_ Nous avons quittés Thouars pour La Rochelle … en fait non, pour Niort a la base … j’avais comme une envie de cueillette. Mais comme on est un peu tôt dans la saison, on va aller pêcher … et revenir ensuite. Je ne tiens pas en place et pourtant je n’ai pas envie de partir à l’aveuglette sur les routes du royaume 
 
_ Lys viens de nous rejoindre. Peut-être aurais-je dû te dire depuis bien longtemps qu’elle était sur la route, mais je voulais avoir son accord, obtenu d’ailleurs à la seule condition que Dufresne n’en sache rien. Elle est arrivée entière et (presque) sans problème. Tu te doutes qu’elle est entre de bonnes mains … ah et … tu sauras d’où te viennent les sifflements dans les oreilles.  
 
J’apprends à la connaitre. Nous avons elle et moi des chemins si semblables … j’ai le sentiment d’un miroir en la voyant.  
 
  
 
Prends soin de toi.  
 
Bulle  
 


Revenir en haut
MSN
Albunea
Famille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 218
Localisation: Entre raison et déraison ...

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 03:10 (2013)    Sujet du message: Derniers détails ... Répondre en citant

Ma Bulle,

C'est fois je sais j'ai trop tardé à te répondre, il a d'abord fallut me remettre de savoir Lys avoir toi car je pense avoir loupé un sérieux épisode à un moment donné ou pas..

Mais comment ce fait il que vous êtes amies, certes vous vous étiez rencontrées lors de mon passage sur Bordeaux si ma mémoire est bonne ? Mais de la à ce qu'elle te rejoigne ! Les bras m'en tombent.
J'ai réussi aussi un courrier de sa part, je dois y répondre aussi, mais je commence par le tien.

Voilà pour moi cette guerre est finie, avec la Dona nous avons plié armes et bagages et avons repris la route du Sud, mais tu me connais étant un peu trop fier et comme je n'avais plus un denier, pas plus qu'une miche de pain, je me suis arrêté à Bergerac histoire de me refaire, même si j'avais des messages ou l'on voulait me faire passer du pain, je n'ai jamais fait l�aumône et ce jour là n'arrivera jamais. Le temps que je retrouve des habitude minières j'ai voulu savoir où ils en étaient et bien, ils étaient déjà revenu de la teste pour partir sur Castillon, donc je t'écris de là.
Ils veulent remonter une armée pour aller taper je ne sais plus qui, mais cela sera sans moi, j'avoue que j'aime la solitude mais là cela frôle l'ermitage. Car ne pas sortir par envie, mais savoir que nous verrons des amis, est une chose, mais être seul complètement est étrange.

J'avais éventuellement un projet c'était de partir avec Dufresne à la recherche de Lys, mais si Lys ne veut plus voir Dufresne, je n'en sais même pas la cause, ce qu'il s'est passé entre eux, je l'aime bien ce mec pourtant, alors je comprends encore moins. Mais sans doute chose que je ferais un jour, car depuis tu me connais il me faut une cause, le Périgord est sous menace et comme j'y ai ma petite seigneurie, je vais proposer mon épée, il semble chercher des hommes, autant me battre pour le Périgord que d'aller taper des gens que je connais pas et qui m�indiffère. Voilà mon seul projet à vu, de la défense.

En revanche quand je lis tes mots, je suis inquiet, mais c'est tout tellement toi, ne pas savoir ce que tu veux, je crois que c'est ce qui fait ta personnalité et ton charme mais aussi hélas qui nous a sans doute séparé au moment ou il ne le fallait pas. Mais tu sais bien et que je serais toujours cet ami, ce confident si tu le veux toujours et peut être un jour nos routes qui se sont croisés se recroiseront elles à nouveau.

Je te tiens au plus vite la prochaine fois au courant de ce que je fais.
Je t'embrasse ma chère chère bulle.

Robins
 


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:53 (2018)    Sujet du message: Derniers détails ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bulle d'air! Index du Forum -> Bulle d'air! -> Le pigeonnier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com